DoltoDalidaDuras DoltoDalidaDuras DoltoDalidaDuras

DoltoDalidaDuras

Il y a les courbes du ventre maternel (écrans concaves et praticables convexes). Les écrans, de par leur forme et de par leur disposition, enveloppent les comédiennes, invitent les spectateurs, nous englobent tous.
Un espace clair, presque blanc, destiné à recevoir l’image vidéo, ainsi immersive. Une immense image à l’intérieur de laquelle les interprètes prennent place, circulent, et même disparaissent.
Dans cet espace fait de courbes, tout tourne, tourne, tourne. Chacune a ses propres circonvolutions : Dolto tourne autour, Dalida s’inscrit au centre, et Duras prend des chemins de traverse.
Un dispositif léger, ni trop haut ni trop grand, autonome et immersif : nul besoin de théâtre pour l’accueillir.


textes Enfances, Catherine et Françoise Dolto (Dolto), Encore un mot, Adeline Picault (Dalida), entretiens avec Marguerite Duras (Duras)
adaptations, mises en scène Anne-Margrit Leclerc
avec Susy Rambaud (Dolto), Laëtitia Pitz (Dalida), Charlotte Corman (Duras), Pascale Toniazzo
musique Ivan Gruselle
son Xavier Trouble
scénographie Grégoire Faucheux
lumières Fabien Fisher (Dolto), Olivier Irthum (DalidaDuras)
vidéo David Verlet (Dolto), Olivier Irthum (DalidaDuras)
costumes Brigitte Bourdon
marionnette Laura Sillanpää
production Compagnie du Jarnisy, Jarny
créations 24 septembre 2011, Centre culturel Pablo Picasso, Homécourt (Dolto), 2 février 2011, La menuiserie, Mancieulles (Dalida), 23 janvier 2014, Théâtre Maison d'Elsa, Jarny (Duras), 8 février 2014, Centre Culturel André Malraux, Vandœuvre-lès-Nancy (DoltoDalidaDuras)
photographies Xavier Trouble (Dalida)